Archives de catégorie : écriture

Un nouvel auteur sur ce blog !

Un nouvel auteur sur ce blog
CC BY Andrew_Writer

J’ai le plaisir de vous annoncer un nouvel auteur sur ce blog : mon fils, Ivan, 11 ans.

Dès demain, vous découvrirez sa première critique de livre, portant sur l’homme invisible, de H.G. Wells.

De quoi, je l’espère, vous donner des envies de lectures pour les vacances de Pâques… ou tout simplement pour occuper pendant que vous restez à la maison.  Après tout…Le confinement peut avoir du bon !

Mise à jour du 15 octobre 2020

Découvrez également ses deux autres critiques :

Malenfer

La Légende des Quatre

Dopé aux corticoïdes

Notice du médoc : « attention, ce produit peut produire un signalement positif en cas de contrôle anti-dopage. »

Tu m’étonnnes ! Deux jours que j’en prends pour un traitement d’attaque de ma rhinite allergique et mon sommeil a été considérablement réduit sans sensation de fatigue.

Idéal en période de bouclage d’un manuscrit. 

Mettre Sandoz dans les remerciements ?

Dream Factor

Imaginez… Vous êtes psychiatre, spécialiste international, incontesté, de l’interprétation des rêves. Votre carrière fait des envieux. Votre cabinet ne désemplit pas et vous êtes invité(e) sur les plateaux de télévision chaque semaine.  Les patients et les médias s’arrachent votre expérience. Et puis, soudain, un lourd secret risque d’être révélé. Car vous, de quoi rêvez-vous ? C’est la terrible et drolatique histoire du docteur Fabrice Zimmer.

Pour connaître la suite, je vous invite à découvrir ma nouvelle « Dream Factor » dans le recueil Histoires à lire dans une salle d’embarquement – 10 nouvelles, 10 auteurs – Pause-nouvelle t7 Faites de beaux rêves…

« Nous de modestie » et « nous de majesté »

Amusant : le français a inventé le « nous de modestie »  et le « nous de majesté »

  • « Nous de modestie » :

Pronom « nous » qui s’utilise pour un seul locuteur à la place de « je », dans les dissertations, les essais, les discours publics, etc., par esprit de généralisation et pour gommer le côté trop individualiste de je. Exemple : « dans une première partie, nous évoquerons les changements climatiques, avant d’étudier les propositions d’actions en seconde partie. »

Source : http://fr.wiktionary.org/wiki/nous_de_modestie

  • « Nous de majesté » :

Pronom « nous » qui s’utilise pour un seul locuteur à la place de « je », lorsque cette personne est un roi, ou revêtue d’une autorité officielle. Exemple : « Aujourd’hui 21 décembre 1785, dix heures du matin, en l’assemblée du Corps municipal, tenue devant nous Louis-Charles Lemenestrel, chevalier de l’ordre royal de Saint-Louis, conseiller du Roi, lieutenant de Maire … » — (Édouard Lefèvre, Documents historiques sur le comté et la ville de Dreux, 1859, p. 64)

Source : http://fr.wiktionary.org/wiki/nous_de_majest%C3%A9